menu

Ecologic est un organisme
agrée par l'état depuis 2006.

Réemploi ou réutilisation de matériel recyclé

Pour les entreprises souhaitant profiter de la solution sur site offerte par les fabricants

Faire enlever

 

Solution gratuite sous conditions d'intervention standards.

Pour les entreprises qui souhaitent apporter leurs DEEE sur un point dédié

Apporter

 

Trouver le point d'apport dans notre réseau sur tout le territoire français.

Pour les PME box tout compris

Recevoir

 

Découvrez nos box et accessoires.

Réemploi ou réutilisation de matériel recyclé

Le fait de réemployer et de réutiliser contribue à l’allongement de la durée de vie des produits. De plus, cela contribue à la diminution de la production de  déchets et au développement de l’économie circulaire.

Mais de quoi parle-t-on précisément ? Que dit la loi ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur cette filière en plein développement.

Les acteurs du réemploi et de la réutilisation

Les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire à travers les structures de réemploi / réutilisation (organismes de collecte, recycleries, associations...) sont naturellement les principaux protagonistes de cette filière. Par exemple, e-dechet est l’un des principaux acteurs de la collecte et recyclage des DEEE, les déchets d’équipements électriques et électroniques en France.

 

Ces structures servent d’intermédiaire entre les propriétaires initiaux souhaitant se défaire de produits ou de déchets et ceux qui souhaitent acquérir des produits de seconde main ou intégrer des déchets dans leur processus de production. 

 

Ainsi, des acteurs de l’économie conventionnelle sont intégrés dans cette filière comme les dépôts-ventes, les brocantes, les reconditionneurs ou les grossistes spécialisés.

 

Les producteurs et les distributeurs ont également des obligations quant au traitement des déchets qu’ils produisent : ils doivent s’assurer de leur recyclage.

 

Enfin, il ne faut pas oublier les citoyens qui sont également concernés par ces notions. 

Que dit la loi ?

On parle ici de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (dite LTECV). 

Cette loi poursuit deux objectifs : 

  • Réduire la production de déchets.

  • Promouvoir la transition d’une économie linéaire (produire puis consommer puis jeter) vers une économie circulaire (recycler au lieu de jeter pour produire à nouveau de manière durable).

Qu’entend-on par… ?

L’article L541-1-1 du Code de l’environnement précise les notions suivantes :

  •  « Déchet : toute substance ou tout objet, ou plus généralement tout bien meuble, dont le détenteur se défait ou dont il a l'intention ou l'obligation de se défaire. » 

  •  « Préparation en vue de la réutilisation : toute opération de contrôle, de nettoyage ou de réparation en vue de la valorisation par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont préparés de manière à être réutilisés sans autre opération de prétraitement. » 

  • « Réutilisation : toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont utilisés de nouveau. » 

  • « Réemploi : toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus. » 

Différences entre réemploi et réutilisation

La différence entre réemploi et réutilisation tient au passage ou non par le statut de déchet. 

La réutilisation va recourir à des matériaux considérés comme des déchets. Alors que ce n’est pas le cas lorsque l’on parle de réemploi.

 

Réemploi

Réutilisation

  • Le produit est vendu ou donné par son propriétaire initial à un nouveau propriétaire qui lui offrira une seconde vie, selon le même usage.

  • Le produit n’est devenu un déchet à aucun moment du processus.

  • Exemple : achat / vente de produits d’occasion.

  • Ce processus contribue à éviter la production de déchets.

  • Le propriétaire initial dépose son produit dans une structure de collecte des déchets comme une déchetterie ou une borne de collecte.

  • Le produit est alors devenu un déchet.

  • Ce déchet va être récupéré par une structure de valorisation des déchets et subir un processus de “préparation en vue de la réutilisation”. Puis il retrouvera le statut de produit et sera confié à un nouveau propriétaire.

  • Exemple : un smartphone usagé qui sera reconditionné et revendu.

  • Ce processus contribue au recyclage des déchets.

 

Ces activités créent toutes les deux de la valeur, des emplois et nécessitent des compétences.

Elles sont fondamentales dans la mise en place des politiques de développement durable, quelque que soit le niveau auquel on se situe (local, régional ou national).

Demander un devis Nous contacter ! Rss Actualités Twitter Linkedin Youtube